Les films des deux mains recherchent un partenaire

Dans le contexte d’un projet PEJA (Programme Européen Jeunesse en Action), l’association Les Films Des Deux Mains (éducation à l’image) recherche des jeunes susceptibles d’être mobilisés 25h sur un projet audiovisuel qui vise à les interroger sur leur rapport à l’Europe et les amène à exprimer un regard sur leur territoire.

Objectif du projet

A partir d’ateliers d’écriture et de réalisation de documentaires sur leur quartier, organisés dans des territoires en difficulté de l’est parisien, auprès de jeunes 15 à 25 ans, l’association Les Films des Deux Mains propose d’approfondir et d’élargir ce projet aux jeunes de tout le territoire français.

  • Se sent-on européen ?
  • Qu’est-ce qu’être européen ?
  • Quels sont les différents modes d’habitat ?
  • Quelles sont les façons de vivre ?
  • Quelles sont les modes de consommation ?
  • Ces habitudes sont-elles identiques?
  • Quels sont les points communs et les différences entre chaque région?

La finalité du projet des « ateliers européens » est de prendre le pouls de ce sentiment d’appartenance à l’Europe qui met en jeu plusieurs concepts : les représentations, les symboles, les discours, les pratiques, les valeurs, les communautés…

Possédons nous une même identité européenne qui reposerait sur des
cultures propres à chaque territoire ?

Les structures partenaires proposent un cadre d’accueil pour le
déroulement de l’atelier de 25h.

Déroulement de l’atelier

La réalisatrice sera présente une semaine dans la structure d’accueil pour encadrer un groupe de huit jeunes qui participeront à tous les stades de la production : écriture, prise de vue, prise de son, montage. Ils approcheront la vidéo comme outil d’expression et de médiation qui permet de poser un point de vue de façon pédagogique, artistique et ludique.

  • Accueil (1h) = Présentation des participants et de la réalisatrice.
  • Présentation du projet (1h) = Qu’allons nous faire? Pourquoi le faisons-nous? Quels seront les moyens utilisés?
  • Débat (3h) = Choix des thèmes abordés dans le film et construction d’un regard argumenté.
  • Écriture (5h) = Apprentissage des modes d’expression propres au langage filmique. Comment faire passer nos idées en images?
  • Tournage (10h) = Prise de vue, prise de son pour une mise en image du discours tenu par les jeunes documentaristes.
  • Montage (5h) = initiation au collage des plans dans le but de créer du sens. Les images ont été numérisées et formatées au préalable.

Suivi du projet

Chaque film sera mis en ligne sur Internet, sur la plate-form notragora.com afin de récolter les commentaires de chaque participant, une page facebook sera aussi créée. Internet offre une diffusion large et rapide, proche de la pratique des jeunes. Cette rapidité crée une dynamique, un effet d’entraînement (en voyant les uns, les autres ont aussi envie de faire). Et incite les autres groupes à pousser plus loin la réflexion.

La plate-form créera un maillage entre ces gens qui ne se connaissent pas, qui ne se verront pas mais qui grâce à la vidéo peuvent échanger sur des expériences mutuelles. Exemple : les Parisiens posent des questions aux Toulousains, les Toulousains répondent aux questions des Parisiens et interrogent les Calaisiens…

Les ateliers itinérants commencent en juin 2012.
Les lieux restent à définir avec les partenaires.
Merci de bien vouloir nous indiquer l’intérêt que vous portez au projet et vos disponibilités.

 

Cette entrée a été publiée dans Ateliers, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.